Loi de Finances 2020 et généralisation de la facture électronique :
quel impact pour la fonction finance ?




SY make it flow Print CMJN.png LOGO DFCG.png   


INFORMATIONS PRATIQUES

Date : 4 novembre 2020
Heure : de 11h00 à 11h45
Lieu : en ligne

Depuis le 1er janvier 2020 la loi impose à toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, la dématérialisation de leurs factures, lorsque celles-ci sont adressées aux entités du secteur public. Et bientôt, les entreprises du secteur privé devront recourir à la facturation électronique, et ce conformément à l’article 153 de la loi de Finances 2020 en date du 28/12/2019 prévoyant une généralisation de cette obligation de 2023 à 2025.

Mais quels sont les dispositifs et les modalités de mise en œuvre envisagés par le gouvernement ? Et quel impact pour la fonction finance, qui se trouve au cœur de la transformation digitale de son entreprise, alors que 45% des décideurs des DAF ont déjà recours à une solution de facturation électronique et que 33% en plus prévoient d’y recourir d’ici 2022* ?

* Pourcentage de + 80 décideurs de directions métiers DAF et DG interrogés par Markess by exaegis entre décembre 2019 et janvier 2020.


Nous vous donnons rendez-vous pour faire le point sur le cadre réglementaire et législatif de la facturation électronique et sur les solutions SY by Cegedim qui s’inscrivent dans une optique d’évolution continue pour accompagner les entreprises à innover et à mobiliser de nouveaux leviers d’optimisation.


Les intervenants :

  • Carine Alloul, Compliance Manager – Cegedim e-business
  • Anaïs Guerlais, Ingénieure d’Affaires – Cegedim e-business
  • Corine Delpuech, Directrice Financière et membre du Comité Scientifique de la DFCG