Alors que de nombreuses entreprises se sont déjà engagées dans la digitalisation de leur processus financiers, une transformation du processus de facturation s’impose avec la réforme de la facture électronique obligatoire 2024/2026 !


La réforme de la facture électronique dans le B2B 2024/2026


Afin de lutter contre la fraude à la TVA, faciliter sa collecte, et simplifier la facturation, la réforme prévoit l’obligation pour toutes les entreprises de recevoir et d’émettre des factures électroniques. L'obligation de facturation électronique entre en vigueur pour les grandes entreprises en émission et toutes les entreprises en réception à compter du 1er juillet 2024, avec une généralisation progressive en émission pour les ETI et PME- TPE respectivement au 1er janvier 2025 et au 1er janvier 2026. Ce calendrier de déploiement sera précédé par une phase d'expérimentation sur le 1er semestre 2024.


Le respect de la réglementation, son anticipation et la mise en conformité de leurs processus

fait partie des enjeux majeurs des Directions Financières.*


Qu’est-ce qu’une facture électronique ?


Il ne faut pas confondre facture dématérialisée et facture électronique. Une facture dématérialisée est une facture reçue au format papier puis numérisée. Une facture électronique est émise, transmise et reçue dans un format électronique structuré qui permet son traitement automatique et électronique.

La facture dématérialisée n’est donc pas considérée comme électronique et ne sera plus valable dès 2024.

3 modes d’échange sont reconnus par l’administration fiscale française pour considérer une facture électronique comme originale :

  • Le recours à une signature électronique avancée
  • La télétransmission des factures sous forme d’un message structuré (EDI, XML…)
  • L’utilisation d’une solution technique conforme à la méthode de la piste d’audit fiable.

La mise en conformité s’impose dès maintenant pour être prêt en 2024 !

 

La mise en conformité, un atout majeur pour une solution de facturation ? Oui, mais parmi beaucoup d’autres !  



Outre le fait de répondre aux exigences réglementaires, les bénéfices de la mise en place d’une solution de facture électronique sont nombreux :


  • Améliorer l’efficacité opérationnelle et gagner en productivité

La mise en oeuvre de la facturation électronique permet d’améliorer l’efficacité opérationnelle de l’entreprise. Elle permet une simplification des processus et une réduction des tâches administratives. En effet, le traitement des factures implique de nombreuses tâches répétitives (saisie des écritures comptables, classement, validation, mise en paiement, gestions des litiges, archivages etc.) qui peuvent être facilement automatisées grâce à la dématérialisation.


  • Gagner en sécurité

La dématérialisation de vos factures permet également de mieux contrôler les risques de perte ou de falsification, et donc d’éviter la fraude, grâce à la mise en place de contrôles de cohérence sur les données de la facture.


  • Améliorer la circulation des données

La transmission de facture devient plus rapide et moins contraignante. Il est possible de savoir à tout moment quelles factures ont été envoyées, payées ou impayées.


  • Eviter les erreurs humaines

Avec la facturation électronique, les erreurs de saisie ne sont plus possibles et le suivi de transmission est plus transparent.

De nombreux autres bénéfices à la digitalisation existent, tels que l’amélioration de la collaboration. Grâce à la digitalisation, les membres d’une équipe peuvent plus facilement coopérer ensemble afin d’atteindre leurs objectifs. On remarque alors une valorisation des équipes avec un focus sur des taches à plus forte valeur ajoutée.

Enfin, la digitalisation permet également de prévoir et d’anticiper plus facilement, de garantir la traçabilité des flux et de diminuer des litiges.

 

Comment en profiter ?




Si la mise en conformité peut paraitre comme une contrainte, elle permet au contraire de se lancer dans la digitalisation de l’ensemble de vos factures et d’aller plus loin dans la digitalisation des processus financiers.

En effet, 69%* des entreprises comptent profiter de la réforme pour digitaliser d’autres documents (bons de commande, avis d’expédition, bons de livraison, de réception) et rapprocher automatiquement leurs factures et bons de commande.

61%* souhaitent mettre en place la réception multicanale des commandes clients (portail, EDI, XML, FAX, PDF…) et 56%* le reporting financier en temps réel.

La continuité digitale des données structurées entre acheteurs et fournisseurs ainsi que l’automatisation du déclenchement de paiement est également un souhait de mise en place pour 54%* des entreprises.

La dématérialisation est un outil de productivité, de traçabilité et d’économie (de temps et de coûts) pour votre entreprise. Elle permet de simplifier et de sécuriser la collaboration dans votre entreprise, et avec vos partenaires.

Alors lancez-vous dès maintenant, le compte à rebours est lancé pour la facturation électronique obligatoire. 2024 c’est demain !


*Etude en ligne menée par Markess durant le 1er semestre 2021




C’est le moment de choisir une solution pour vous accompagner dans la mise en conformité de la dématérialisation de vos factures.


SY, c'est une solution digitale avec une approche ZERO papier qui connecte 2 millions d’entreprises.

Le réseau SY permet aux entreprises de dématérialiser et automatiser leurs échanges commerciaux : de la signature de contrat au paiement, en passant par le devis, la facture, la gestion des litiges jusqu’au Reporting.

Gain de temps, économie de papier et de frais de port, le ROI est immédiat.